Entre professionnel passionné et amateur raisonné...

Acer burgerianum 40 cm 15 ans, pot création d'artiste céramiste Français.

Dis moi...

Ces pages sont le témoignage de plus de 30 ans d'expériences vécues avec leurs réussites et leurs échecs.

Elles ont été à l'origine d'un certain nombre de constats;
Elles ne se veulent ni pédagogiques ni scientifiques (à quelques exceptions près concernant le Ph de l'eau d'arrosage et l'engrais), mais beaucoup plus simplement un partage, comme peuvent le faire la plupart des amateurs entre eux.


Correctif Oki vert, les compléments nutritifs

L'échange racine/sol se fait par l'intermédiaire de la solution du sol.

Pour que cet échange ait lieu il faut impérativement un bon PH.

Au delà d'un PH 6,8 du sol, certains éléments tels que le: phosphore, magnésium, fer, bore, ne sont  pas assimilés .

Pour un maximum d'absorption des éléments nutritifs par la plante, le PH de la solution nutritive doit être compris entre 5,2 et 6,8 suivant si les plantes sont acidophiles ou neutrophiles .


Il suffit d'arroser pendant quelques semaines avec une eau ou une solution nutritive dont le PH est inadapté, pour modifier le PH du sol. Le dèséquilibre ainsi créé peut entrainer le dépérissement du bonsaï.

L'exemple le plus connu est l'azalée, qui demande un sol acide. Si elle est arrosée avec une eau calcaire, acidifiée avec de l'acide nitrique, celui-ci ce transforme en nitrate de calcium Ca. assimilable par la plante, mais néfaste pour elle. Ses feuilles se chlorosent trés rapidement.(jaunissement des feuilles)